LA CHAPELLE

PLUS DE 500 ANS D’HISTOIRE

Coral Cuadrada dans sa thèse sur le Maresme (1), disait qu’une chapelle primitive au pied de la tour central existait déjà avant l’an 1.352.

Le Pape Benoît XIII en 1402 autorisa la messe dans une chapelle de nouvelle construction avec l’autel consacré à la Sainte Trinité et à la Conception. C’est la petite chapelle conservée jusqu’aujourd’hui et qu’au XVIème siècle eu un bénéfice ecclésiastique nominé par le presbytre de la Diocèse de Vic. Ce bénéfice fut hérité par Ramon Copons après que Josep Copons présentât la candidature à l’Évêque de Barcelona comme bénéficiaire de l’autel de la Sainte Trinité et aux Saints Miquel et Anna. La chapelle fut réhabilitée l’année 1680, comme on peut voir aux bons de dépenses du mois de février et de mars de cette même année, quand fut mentionné, pour la première fois, le retable en bois et plâtre polychromatique de la Conception, comme Benet Oliva l’explique (2).

DISPONIBLE POUR CEREMONIES RELIGIEUSES

Le paysage dans lequel la Tour et l’ancienne chapelle étaient dessinées, protégées les deux par les murailles, avec les montagnes derrière et la colline qui descend jusqu’à la mer, aujourd’hui continue et nous entoure quand nous marchons par les jardins et nous montons jusqu’à la façade principale du Château. Derrière de la porte de bois, dans la cour à gauche, la chapelle nous attend.

NOTE (1): Cuadrada, Coral. El Maresme Medieval: Hàbitat, Economia i Societat, segles X-XIV. Mataró: Caixa d’Estalvis Laietana, 1988.

NOTE(2): Oliva Ricós, Benet. “La capella i el retaule de la Concepció del castell de Vilassar”. Fulls del Museu Arxiu de Santa María (Mataró), núm. 53, 1995, pp. 20-23